Voir la version en ligne
 
 
 
 
 
 
 
Sortie Insectes et plantes au Pont Roman (Mane 04)
 

Un grand merci à Django pour ces explications passionnantes sur les insectes, et leur interactions avec les plantes !

Et merci à Django et Nicolas (Terramama) pour leur belles photos.

> Lire la suite
 
 
 
Le sureau noir (Sambucus nigra)
 

 

 

LE SUREAU NOIR (Sambucus nigra) – Famille des caprifoliacées

 

Aspect : arbuste atteignant 4m de haut, à l’écorce rugueuse et grisâtre ; ses feuilles composées sont vert foncé ; ses fleurs blanches ombelliformes et parfumées sont portées par un pédoncule rougeâtre ; ses fruits sont de petites baies noir violacé, leur poids fait plier les « ombelles » vers le bas ; la moelle de ses tiges multiples est molle, blanchâtre et spongieuse.

Récolte des fleurs à leur plein épanouissement (début mai), des baies en automne lorsqu’elles sont bien mûres (septembre), de la seconde écorce (celle qui se trouve sous l’écorce grise) en automne après la chute des feuilles, des feuilles en été.

ATTENTION ! Espèce voisine : sureau yèble (sambucus ebulus) dont les baies sont TOXIQUES ! On le reconnaît à sa tige herbacée à moelle blanche, à ses fleurs blanches à anthères pourpres, et son corymbe de baies noires, qui, à l’inverse du sureau noir, est dressé vers le ciel.

VERTUS(1)

Le sureau a des propriétés antivirales et anti-inflammatoires. Elles sont diurétiques et fébrifuges.

L’infusion des fleurs sèches est recommandée contre le rhume, la bronchite, la grippe, les rhumatismes, les affections oculaires et les cystites ; les baies sont riches en vitamines A et C, en potassium et en fer, elles sont efficaces contre les douleurs rhumatismales et la constipation ; la seconde écorce, très diurétique, fait merveille contre la goutte et les rhumatismes.

Il est également galactogène.

A consommer sans modération !

USAGES(1)

Recette

SIROP de fleurs

2 tasses de fleurs grossièrement coupées des tiges, 6 t de sucre, 5 t d’eau, le jus de 3 citrons.

Faire le sirop de sucre, puis laisser refroidir ; ramener à ébullition, puis ajouter les fleurs et faire à nouveau refroidir ; réchauffer doucement en ajoutant le jus des citrons, puis laisser pauser toute la nuit ; filtrer, embouteiller et garder au frais.

Selon votre goût, ce sirop peut être allongé d’eau plate ou gazeuse.

GELÉE de fleurs

Mettre les fleurs dans la casserole avec du citron en tranche. Couvrez d’eau. Faire cuire environ une demi-heure. Couvrir et laisser reposer toute la nuit. Le lendemain, passer et peser. Ajouter 80 % du poids total en sucre et 4 g (1 cuillère à café bombée) par litre. Refaire cuire une demi-heure. Remplir les pots ébouillantés et retournez-les. Vous pourrez appliquer cette recette à pratiquement toutes les gelées de fleurs, et vous pouvez faire des gelées avec presque toutes les fleurs comestibles !

Décoction contre la fièvre, le rhume, la grippe

1c à c de fleurs de sureau, 1 c à c de fleurs de tilleul, 1c à c fleurs de camomille pour 250ml d’eau, faire bouillir 1mn, boire très chaud; 3 ou 4 t/j.

*grog sans alcool pour renforcer les défenses

Bien trier les baies, les faire éclater dans une casserole avec ½ verre d’eau, peser et ajouter la moitié du poids en sucre ; recuire jusqu’à consistance d’un sirop. Dans un litre d’eau bouillante diluer 3 c à s de sirop, ajouter un morceau de bâton de cannelle, 2 clous de girofle et un verre de jus d’orange. On peut tout simplement diluer une c à c de sirop dans une tasse d’eau bien chaude.

Sirop de fleurs de sureau

– 3 ou 4 ombelles

– 1/2 l d’eau

– jus d’1/2 citron

– 500 grammes de sucre

Réunir les fleurs de sureau dans un grand récipient et verser l’eau bouillante par dessus. Ajouter le jus d’1/2 citron et couvrir. Laisser macérer cette préparation pour 2 à 4 jours à température ambiante, en remuant de temps en temps. Bien filtrer et rajouter le sucre. Chauffer en remuant pour bien dissoudre le sucre. Lorsque le liquide arrive à ébullition, éteindre le feu. Bien mélanger puis verser le sirop dans des bouteilles préalablement lavées et stérilisées. Fermer immédiatement et laisser refroidir. Conserver le sirop au réfrigérateur on peut le conserver plusieurs mois !).

Limonade de fleurs de sureau

– 2 ou 3 ombelles

– 100 grammes de sucre

– 1 l d’eau

– 1 citron

Mettre tous les ingrédients dans un bocal et laisser au soleil, en remuant souvent. Attendre plusieurs jours que ça bulle. Alors, filtrer et embouteiller, et garder deux semaines en attente au frais…

dans certaines recettes on rajoute une cuillère à café de vinaigre, et dans d’autres on rajoute de la levure de boulangerie pour accélérer la fermentation. J’ai testé les deux…..

Vin de fleurs de sureau

– 6 ombelles

– 75 cl de vin blanc de qualité moyenne

– 20 cl alcool pour fruits à 45°

Faire macérer 3 jours. Filtrer, mettre en bouteilles.

Attendre 1 mois avant de le boire.

****

1) ces informations ne sont pas à prendre comme informations médicales et ne prétendent en rien remplacer le traitement établi par un médecin. Certains produits naturels peuvent amplifier les effets des médicaments. Il est donc prudent d’en parler à son médecin.

Ressources biblio.:

P de Bonneval – L’herbiristerie – Désiris 2009 / M-C Paume – Sauvages et médicinales – Édisud 2010 / T.Cecchini – Encyclopédie des plantes médicinales – Vecchi 1993 / A.Vogel – Les herbes des quatre saisons – Vogel 1997

> Lire la suite
 
 
 
Sortie découverte Lagremuse
29 Septembre
 

Nous irons au village abandonné de Lagremuse (sur la commune du Chaffaut Saint Jurson) depuis lequel nous avons une très jolie vue. Les ruines des vieux villages récèlent toujours des plantes intéressantes retraçant l’histoire des hommes. Nous pourrons observer arbres, baies d’automne sur la colline et au bord de l’eau. Dénivelée d’environ 200 m.

> Lire la suite
 
 
 
Balade découverte des baies d'automne à Châteauneuf Val Saint Donat
02 Octobre
 

Sortie découverte des baies d’automne et des plantes qui repoussent à l’automne.

> Lire la suite
 
 
 
Balade sophro et plantes sauvages - Peyruis
13 Octobre
 

La marche sophrologique animée par Françoise sera entrecoupée de moments dédiés à l’observation et∕ou la cueillette de plantes.

> Lire la suite
 
 
 
Sortie découverte Forcalquier
14 Octobre
 

Nous irons sur les hauteurs de Forcalquier pour découvrir les baies d’automne, comestibles, médicinales et toxiques. Nous pourrons (probablement) faire des cueillettes d’aubépine et de genévrier, deux grandes plantes médicinales (et comestibles).

> Lire la suite
 
 
Cet email a été envoyé à {EMAIL}.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Association "Mille et une Feuilles".
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
Copyright © 2018 Association "Mille et une Feuilles"