Voir la version en ligne
 
 
 
 
 

Bonjour,

Nous sommes malheureusement obligés d’annuler toutes les sorties et ateliers qui avaient été prévus. Nous verrons plus tard comment les reprogrammer. Nous avons juste défini une date pour l’atelier aromathérapie niveau II, en espérant pouvant la maintenir.

En attendant un petit mot de notre ami Tachka qui vous donne quelques conseils.

Profitez de ce confinement pour explorer la nature autour de chez vous.

Frédérique

 

 
 
 
Le mélèze
 

Le mélèze (Larix decidua) est un arbre de la famille des Pinacées. Il a un tronc droit. Les rameaux sont peu denses, donnant une ombre claire même en été.  Il a des aiguilles fines, souples et caduques en hiver. Elles mesurent de 15 à 30 mm. Les cônes florifères s’épanouissent en même temps que les aiguilles, les mâles sont roussâtres,  les femelles, rouge pourpre. On le trouve dans les montagnes rocailleuses sèches. C’est un arbre pionnier sur les pelouses de montagne de climat froid. Ce sont les cônes femelles rouges que nous utiliserons.

 

Le mélèze figure dans la large gamme d’élixirs de Bach, thérapie conçue pour remédier aux troubles psychiques, souvent à l’origine de maux et mal-être. Ses bienfaits sont mis en avant dans l’optique de retrouver l’harmonie intérieure assurant santé du corps et de l’esprit. L’élixir de fleurs de Bach n°19 est obtenu à partir des rameaux.

La gemmothérapie de mélèze provient de la mise en macération dans un mélange eau, alcool de grain bio, et glycérine végétale bio des bourgeons de mélèze frais récoltés en montagne dans les Alpes du Sud. La cueillette des bourgeons de mélèze se fait en fin d’hiver et début de printemps. Elle est utilisée pour le  système artériel et veineux, et du système lymphatique. Il agirait comme vasotonique et anti-dégénératif sur les capillaires.

(Source Herbiolys – 05 Lardiers)

Phytothérapie : Peu connue, cette plante est bonne pour le système immunitaire et antiseptique. Vous pourrez l’utiliser en tisane.

 

CUISINE :

En cuisine, on en fera une délicieuse gelée de jeunes fleurs au léger goût de fruits rouge et des liqueurs. Attention à les cueillir bien  jeunes afin qu’ils n’aient pas trop le goût vert des pinacées.

Gelée de fleurs de mélèze :

Mettre les fleurs dans une casserole, couvrir d’eau froide toute la nuit. Le lendemain cuire un quart d’heure puis  filtrer. Ajouter 750 g de sucre par litre de liquide et le gélifiant (on compte 5 g par litre). Recuire le temps que le sucre fonde et mettre en pots. Cette gelée aura un léger goût de fruit rouge.

 

Liqueur de fleurs de mélèze :

Mettre dans un bocal fermé un litre d’alcool à 40° et 40 morceaux de sucre.
Ajouter 40 cônes rouges de fleurs femelles de mélèze (avril/mai suivant l’altitude)
Les faire macérer dans le bocal fermé 40 jours.
Filtrer et mettre en bouteille.
Il faut de préférence quelques mois de vieillissement avant de déguster.

 

> Lire la suite
 
 
Cet email a été envoyé à {{ contact.EMAIL }}.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Association "Mille et une Feuilles".
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
Copyright © 2021 Association "Mille et une Feuilles"